06.

4 Jan

Finalement, j’ai pris une résolution, pour 2011. Une résolution qui n’en est pas tout à fait une. Depuis quelques mois j’ai délaissé mes bouquins, c’est à peine si je lis ceux pour l’école, ils traînent pendant des jours et des jours dans mon casier avant que je daigne les ouvrir. Et ce n’est même pas un manque de temps : je ne ressentais tout simplement plus ce besoin (pourtant vital!) de piocher un livre presque au hasard, juste parce que le titre me plait, ou parce que la couverture est jolie, et de le dévorer en une soirée.

En me promenant d’un blog à l’autre, j’ai listé des livres qui m’intéressaient et qui se trouvaient à la bibliothèque près de chez moi. La liste n’est pas terminée, mais je me donne pour mission de tous les lire en 2011. Je viens d’aller en emprunter 5 – il neigeait, mais il faisait doux, j’écoutais la sélection de tounes que j’ai téléchargées hier en glissant sur des plaques de glace toutes les deux minutes, c’était parfait -, je vous en donnerai des nouvelles.

  • Alexandre Jardin : Chaque femme est un roman
  • Amélie Nothomb : Journal d’Hirondelle
  • Anaïs Barbeau-Lavalette : Je voudrais qu’on m’efface
  • Anna Gavalda : Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part
  • Annie L’Italien : petit guide pour orgueilleuse (légèrement) repentante
  • Christine Orban : Deux fois par semaine
  • Colum McCann : Et que le vaste monde poursuive sa course foller
  • Denise Boucher : Les fées ont soif
  • Delphine de Vigan : Les heures souterraines
  • Diane-Monique Daviau : Ma mère et Gainsbourg
  • Douglas Kennedy : La femme du Ve
  • Françoise Sagan : Bonjour tristesse
  • Frédéric Beigbeder : L’égoïste romantique
  • Gilles Ruel : Le fugueur
  • Guillaume Vigneault : Chercher le vent
  • Howard Buten : C’était mieux avant
  • Jacques Salomé : Je croyais qu’il suffisait de t’aimer
  • John Katzenback : Une histoire de fous
  • Julie Hivon : Ce qu’il reste
  • Justine Lévy : Rien de grave
  • Ken Kessey : Vol au-dessus d’un nid de coucou
  • Lauren Kelly : Emmène-moi, emmène-moi
  • Maggie O’Farrell : Quand tu es parti
  • Mathias Malzieu : La mécanique du coeur
  • Michèle Plomer : HKPQ
  • Muriel Barbery : L’élégance du hérisson
  • Nicolas Dickner : Nikolski
  • Olivier et Patrick Poivre d’Arvor : J’ai tant rêvé de toi
  • Pascale Quiviger : Le cercle parfait
  • Patrick Senécal : Contre Dieu
  • Paulo Coelho : Veronika décide de mourir
  • Philip O’Connor : Love actually
  • Philippe Besson : L’enfant d’octobre
  • Philippe Labro : Les gens
  • Sergio Kokis : La gare
  • Stewart O’Nan : Chanson pour l’absente
  • Suzanne Myre : Dans sa bulle
  • Véronique Marcotte : Tout m’accuse

J’écoute.

Publicités

11 Réponses to “06.”

  1. Julhya 4 Jan à 14:40 #

    Gavalda, Malzieu, je ne peux que te les conseiller =)

    • Marie 4 Jan à 15:03 #

      Gavalda, c’est celui que je viens de commencer, j’en suis à la page 38, j’aime vraiment beaucoup! Il y en a un autre d’elle que tu as aimé?

  2. Julhya 4 Jan à 15:46 #

    Il y a « l’échappée belle » et « ensemble, c’est tout ». Ce sont les deux autres que j’ai lu et j’ai vraiment adoré. D’ailleurs, je vias peut-être bien me remettre dans celui que tu lis !

  3. Constance 5 Jan à 01:32 #

    « Ensemble et c’est tout » de Gavalda, m’a sauvé. C’est le genre de livre qui passe quelque peu inaperçu, mais, lorsqu’il est lu au bon moment, va séparer ta vie en deux: le avant et l’après l’avoir lu.

    Et Journal d’Hirondelle et la pire médiocrité que j’ai lu de Nothomb. Je me souviens par coeur de la quatrième de converture (qui était: Une histoire d’amour dont les pages ont été mélangés par un fou, ou quelque chose comme ça) tellement ça m’avait frappé mais lorsque je l’ai lu, je n’ai jamais été autant déçue d’un livre.

    Rajoute Matthieu Simard : Échecs amoureux et autre niaiseries, si tu ne l’as pas déjà lu. Ça été une belle découverte pour moi.

    • Marie 5 Jan à 07:57 #

      Gavalda, j’ai beaucoup aimé, c’est tout à fait mon genre de roman. Journal d’Hirondelle, ça me déçoit que tu me dises ça, parce que j’ai beaucoup aimé les bouquins de Nothomb (sauf un que je n’ai pas terminé, ça parlait d’un obèse, c’était moche comme livre, je ne me souviens même plus du titre). Pour Simard, ça tombe bien, il est à ma bibliothèque, donc c’est noté, merci!

  4. Camille 6 Jan à 21:22 #

    C’est une belle liste ça!! J’ai adoré Nikolski de Nicolas Dickner, si tu aimes je te conseille de lire Tarmac ensuite.

    Je suis surprise de voir que tu as la pière de Denise Boucher dans ta liste. C’est une auteur peu connue au Québec mais qui a écrit des trucs incroyables. Si tu aimes la poésie je te la conseille fortement. J’ai eu la chance de la rencontrer il y a quelques années et le personnage est aussi très intéressant. Bref, si tu as un coup de coeur, lis ensuite son autobiographie: « Une voyelle ». Je suis pas du genre biographies mais ça lit lit plus comme un roman. Cette femme a eu une vie vraiment intéressante.

    • Marie 6 Jan à 21:24 #

      Je note ça, un gros merci! Si tu as d’autres suggestions dans la même lignée.. n’hésite pas, surtout! J’ai vraiment délaissé les livres depuis près d’un an, alors je ne suis vraiment pas à jour.

  5. Lucrecia Bloggia 6 Jan à 22:27 #

    Hé ben, c’est tout une liste, ça! Une belle année en vue!

    J’ai honte de dire que j’en ai lu qu’un seul dans tout ça. Et c’est Bonjour Tristesse.
    Celui d’Amélie Nothomb que tu as délaissé, à propos de l’obèse c’est: Les Catilinaires. Je l’ai bien aimé. Assez angoissant, frustrant, désespérant, je l’avoue, mais c’est un bel exercice de Nothomb! On ne peut plus « victimes » que ses personnages qui emménagent dans la maison!

    En ce qui concerne Gavalda, je n’ai vu que la version cinématographique de Ensemble, C’est Tout. J’ai bien aimé le film, alors j’imagine que le livre est encore mieux!

    Bonne année 2011 et surtout, bonne lecture! ;¬)

    • Marie 6 Jan à 22:38 #

      Les Catilinaires, ça ne me dit rien.. je suis allée fureter sur notre ami Wiki, et j’ai trouvé de quel livre je parlais : c’était L’attentat. Le résumé parle de « Épiphane Otos, monstre de laideur ». Soit il était laid ET obèse, soit j’ai fait cette association dans ma tête parce que je trouve – bien malgré moi – les obèses laids..
      M’enfin, merci et bonne année à toi aussi! Et puis, ne t’en fais pas, je n’en avais lu aucun dans cette liste, donc un c’est déjà pas mal :P.

  6. Camille 8 Jan à 21:09 #

    « Ensemble c’est tout » le livre est un vrai régal! Mais dans le film on a le loisir de regarder le beau Guillaume Canet ;-)

Quelque chose à rajouter?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :