41.

14 Mai

J’ai du soleil plein la tête.

Des rêves qui coulent de partout.

Je vis dans l’attente de demain.

Et du jour qui va suivre.

1 mois avant la fin des cours.

2 avant le plus beau voyage de ma vie.

Le premier d’une très longue série.

Envie d’aller à la mer avec lui.

Et de m’oublier dans des vagues qui sauront me guider jusqu’au pays des merveilles.

EMMENEZ-MOI AU BOUT DE LA TERRE, EMMENEZ-MOI AU PAYS DES MERVEILLES, IL ME SEMBLE QUE LA MISERE SERAIT MOINS PENIBLE AU SOLEIL | QUAND LES JOURS RESSEMBLENT AUX NUITS, SANS ECLAIRCIE A ESPERER, QUI PEUT CROIRE QUE L’ETE NOUS REVIENDRA? |ON IRA OU TU VOUDRAS QUAND TU VOUDRAS, ET L’ON S’AIMERA ENCORE, LORSQUE L’AMOUR SERA MORT, TOUTE LA VIE SERA PAREILLE A CE MATIN, AUX COULEURS DE L’ETE INDIEN | JE LUI DIRAI LES MOTS BLEUS, LES MOTS QU’ON DIT AVEC LES YEUX, PARLER ME SEMBLE RIDICULE, JE M’ELANCE ET PUIS JE RECULE DEVANT UNE PHRASE INUTILE QUI BRISERAIT L’INSTANT FRAGILE D’UNE RENCONTRE, D’UNE RENCONTRE

J’écoute.

Publicités

Quelque chose à rajouter?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :