77.

2 Sep

LÉOPOLD. Y reste-tu du beurre de peanuts?

MARIE-LOUISE. Oui.

MARIE-LOUISE. Euh… c’est-à-dire que j’en ai acheté un pot neuf… L’autre était vide…

LÉOPOLD. Ben… sors-lé…

MARIE-LOUISE. Y restait pu de smoothy, Léopold, ça fait que…

LÉOPOLD (donne un coup de poing sur la table). T’as encore acheté du crunchy!

À toi, pour toujours, ta Marie-Lou – Michel Tremblay

__________

Ok, j’étais peut-être fatiguée, mais j’ai vraiment ris quand j’ai lu ça cet après-midi dans l’autobus, en revenant du cégep.

Publicités

Quelque chose à rajouter?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :