173.

15 Mar

Tout là-haut, loin du monde, la nuit est paisible et je n’entends rien d’autre que le fredonnement de la terre. À l’école, quand j’ai chanté la note à M. Hughes, du cours de musique, il m’a dit que c’était un si bémol.

– La terre fredonne en si bémol, Mari Strachan

Publicités

Quelque chose à rajouter?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :