Tag Archives: liste

98.

22 Nov

Je suis en train de lire ça… Du bonbon pour les oreilles, mais pas pour mon compteur de consommation Internet!

Publicités

90.

28 Oct
  1. Le film était bon hier, mais un peu long.
  2. Ça donne f*cking envie de tuer quelqu’un, de prendre son identité et de partir à l’autre bout du monde pour faire de la photographie.
  3. La 200 ne passe vraiment pas assez fréquemment à dix heures du soir.
  4. C’est vraiment trop facile de manquer des cours au cégep.
  5. C’est vraiment tentant de manquer des cours au cégep, surtout quand tu te rends compte que l’oral sur lequel tu travailles depuis une semaine (et que tu n’as pas terminé, et qui est à présenter le jour même) vaut juste pour 5%, pis que t’en as un de 10% à préparer (pas commencé) pour la semaine prochaine.
  6. Est-ce que je vous ai dit que j’aime ma job? Non? Ben je vous le dis, là : j’aime ma job.
  7. J’aime le cégep aussi, mais j’aime plusse ma job.
  8. (Non-non, je ne me rendrai pas jusqu’à 90.)
  9. Anyway la vie est pas pire belle, so j’ai pas grand-chose à dire…

67.

5 Août

Je m’en vais passer la semaine pis ça va être vraiment cool.

Je pars en voyage et j’apporte :

  • Mon maillot de bain parce qu’on va être à deux pas de la plage.
  • Mon MP3 parce que ça prend 8 heures se rendre pis qu’on va être trois sur la banquette arrière.
  • Raphaëlle en miettes parce que la fille qui écrit ça a tout simplement un don.
  • Les rendez-vous manqués parce que le titre est cool.
  • Les gens parce que sur la quatrième de couverture il est écrit « Le sage doit rechercher le point de départ de tout désordre. Où? Tout commence par le manque d’amour. » pis que c’est trop trop vrai.
  • Mon portable pour travailler un-peu-mais-pas-trop, mais anyway travailler quand on est assis sur une plage c’est pas grave.
  • Mon appareil photos pour garder des beaux souvenirs.

Quand je vais revenir, il va rester juste une semaine avant le début du cégep. J’ai tellement attendu ça! Souhaitez-moi que ça soit à la hauteur de mes espérances…

46.

24 Mai

J’ai une toune sur repeat depuis hier. C’est pas vraiment une toune, juste quelques mesures de piano répétées à l’infini, mais j’trouve que c’est pas mal ce qui reflète le plus mon état d’esprit du moment. J’ai beau chialer contre l’école, maudit que j’aime pas ça les longues fins de semaines, quand je ne suis pas overbookée. Surtout que j’étais sensée travailler aujourd’hui mais-finalement-non. Ça aurait fait du bien à mon portefeuille, après la session-de-dépensage de samedi.

Hier j’ai pas fait grand-chose à part botcher un travail d’anglais immonde, aller voir Pirates des Caraïbes (très bon, mais un peu trop long) et surfer sur le net. J’avais envie d’aller à la bibliothèque, mais c’est toujours fermé le lundi (pis anyway c’était la fête des Patriotes / du Dollar / de la reine), faque j’ai pris mon mal en patience. Je vais y aller tantôt, ça ouvre à 13h. D’ici là, j’ai dix milliards de trucs à faire, que je vais passer mon temps à remettre à plus tard. J’va les écrire, juste pour être sûre de pas en oublier (pis j’suis sur un trip de faire des listes, en ce moment. Liste des endroits où je veux aller, liste des livres que je dois lire un jour, liste des films qui ont l’air trop bons, etc. Bref, ce que j’ai à faire :

  • Comptabiliser les résultats du sondage pour mon projet de stats
  • Choisir les fuckings photos pour mettre dans les cadres que j’ai fait acheter à mon père il y a dix-milliards-de-mois
  • Faire le ménage de ma chambre qui ressemble à.. à rien, en fait
  • Finir ma partie du foutu projet interdisciplinaire qui est à remettre vendredi (j’ai l’impression que ça fait deux jours, et non un mois, qu’on l’a commencé)
  • Faire le ménage de mon bureau, ça serait bien aussi, mais je le ferai pas
  • Pis plein d’autres trucs que j’oublie sûrement

Hier y a mon père qui est entré dans ma chambre-champ-de-bataille pour déposer du linge pendant que j’étais pas là, pis il est tombé (par hasard, comme ça, qu’il dit) sur une lettre que j’avais écrite y a 2-3 ans à un gars. Pas une lettre d’amoureuse, non-non, une lettre de p’tite soeur à son grand frère. J’ai pas aimé ça, qu’il me dise qu’il l’avait lu. J’aurais préféré pas le savoir. Parce que ce gars-là, je lui parle pu. Ou plutôt il me parle pu.

C’est pas juste les histoires d’amour qui peuvent mal finir, y a les histoires d’amitié aussi. Ce gars-là il a été là pour moi quand j’en ai eu besoin, pis il est devenu une grosse partie de ma vie. Mais lui aussi il avait vécu des choses-pas-cool dans sa vie, pis ça fait que des fois il agissait bizarre. Comme s’il se foutait du monde. Comme s’il pouvait partir n’importe quand pis tous nous oublier. On a eu plusieurs fois des grosses chicanes à ce sujet-là. Au début ça me mettait vraiment dans tous mes états pis j’pleurais comme une conne, mais j’ai fini par m’y faire, pis anyway je savais que ça durait jamais. Je me disais qu’au fond, malgré tout ce qu’il pouvait dire, c’était vrai qu’il tenait à moi, pis que j’avais pas à m’en faire. Peu importe ce qu’il faisait/disait, je l’excusais toujours, parce que je me disais que ses bons moments rachetaient toujours ses mauvais. Pis j’avais peur, tellement peur de pu pouvoir compter sur lui..

But life is life, so à moment donné on s’est chicanés pour une niaiserie, mais les deux on a été trop têtus. Pis après c’était trop tard, c’était brisé pour de bon. Pis là je me suis dit que c’était assez, que j’allais pas m’abaisser à ramper devant lui. Il voulait pu de moi? Pire, il s’en foutait que je sois là ou pas? Message reçu 5/5. Enfin..

Ça m’a fait drôle, parce que hier soir, alors que je venais presque-tout-juste de parler de lui, il est venu me voir sur MSN. C’était juste pour une question technique, un projet sur lequel on avait travaillé ensemble, pis il avait besoin de mon autorisation pour mettre mon nom dans les documents officiels, mais ç’a adonné que c’était le même soir. J’suis fière de moi, quand même. Ça aurait été tellement facile d’écrire « Pis, qu’est-ce que tu deviens? ».. mais non, je lui ai souhaité une bonne fin de soirée pis je suis allée me coucher.

44.

21 Mai

En fouillant dans mes vieux fichiers je suis tombée sur un début de liste de trucs à faire avant de mourir qui date d’environ deux ans. Je l’ai mise à jour et j’ai ajouté quelques points, ça donne ça :).

BUCKET LIST

  1. Faire Compostelle
  2. Escalader une montagne (X)
  3. Devenir parfaitement trilingue
  4. Marcher sur la Grande Muraille de Chine
  5. Faire un tour de mongolfière
  6. Acheter une mapmonde, cocher tous les pays où je suis allée et l’afficher dans ma chambre
  7. Avoir mon propre appartement
  8. Aller dans le Grand Canyon
  9. Dormir à la belle étoile
  10. Traverser l’Atlantique en bateau
  11. Aller à l’université
  12. Faire de l’équitation sur une plage (X)
  13. Suivre un cours d’auto-défense
  14. Aller méditer en Inde (ou dans un pays de ce coin-là)
  15. Aller vivre un an en Europe
  16. Devenir famille d’accueil
  17. Aller dans un ciné-parc
  18. Courir un marathon
  19. Passer mon permis de conduire
  20. Aller dans une maison hantée
  21. Donner du sang
  22. Visiter un camp de concentration
  23. Faire une mission humanitaire en Afrique
  24. Aller me confesser dans une église
  25. Assister à un concert dans le cadre d’un festival
  26. Traverser le Canada sur le pouce
  27. Voir une pluie de météorites
  28. Visiter les ruines mayas
  29. Devenir millionaire en jouant à la loterie
  30. Aller dans le désert
  31. Acheter ma propre maison
  32. Escalader un volcan
  33. Faire de la figuration dans un film
  34. Mettre un message dans une bouteille et la jeter à la mer (X)
  35. Passer Noël dans un pays étranger (X)
  36. Payer un verre à un inconnu
  37. Faire une croisière en Alaska
  38. Suivre un cours d’escrime (X)
  39. Voir une comédie musicale à Broadway
  40. Faire un feu de camp (X)
  41. Me faire dire la bonne aventure
  42. Sauter dans l’eau d’un point très élevé
  43. Suivre des cours de chant
  44. Me faire masser par un professionnel
  45. Voyager en première classe
  46. Faire un bonhomme de neige (X)
  47. Rédiger mon testament
  48. Monter sur un taureau mécanique
  49. Prendre un déjeuner au lit
  50. Regarder un lever de soleil après être restée debout toute la nuit
  51. Passer une journée dans un spa
  52. Manger végétarien pendant un mois
  53. Faire un tour de gondole à Venise
  54. Jouer à la bouteille
  55. Faire un château de sable (X)
  56. Rester éveillée 48 heures d’affilée
  57. Survivre sans technologie pendant une semaine
  58. Sauter dans une piscine toute habillée (X)
  59. Voir une tortue des îles Galapagos
  60. Trouver un trèfle à quatre feuilles
  61. Concevoir un site web (X)
  62. Prendre un billet d’avion/de train au hasard
  63. Aller dans un phare (X)
  64. Acheter une peinture
  65. Faire un scrapbook (X)
  66. Prendre l’avion et m’asseoir près du hublot (X)
  67. Voyager dans un autre pays seule
  68. Voir un ours polaire
  69. Faire de la voile
  70. Apprendre à danser
  71. Assister à la première d’un film
  72. Aller à la mer (X)
  73. Aller voir des baleines
  74. Voir un spectacle du Cirque du Soleil (X)
  75. Survivre sans Internet pendant un mois
  76. Voir la Tour Eiffel à Paris (X)
  77. Voyager dans tous les pays de l’Europe
  78. Donner un billet de 100$ à un itinérant
  79. Voir la Statue de la Liberté (X)
  80. Aller à Disneyland (X)
  81. Vendre quelque chose sur Ebay
  82. Embrasser quelqu’un sous la pluie
  83. Apprendre à jouer au poker
  84. Envoyer des fleurs à quelqu’un
  85. Voir le Big Ben à Londres
  86. Voir des lucioles (X)
  87. Passer une journée au Jardin Botanique de Montréal (X)
  88. Me laisser flotter sur la Mer Noire
  89. Marcher dans Central Park
  90. Voir le Hollywood Walk of Fame
  91. Voir la réplique de la Statue de la Liberté à Paris (X)
  92. Assister à un mariage
  93. Visiter une usine de chocolat (X)
  94. Suivre un cours de photographie
  95. Vendre mes propres photographies
  96. Boire un verre sur une terrasse à Montréal
  97. Magasiner à New York
  98. Apprendre à conduire manuel
  99. Faire voler un cerf-volant (X)
  100. Faire du bungee

38.

17 Avr

Mes coups de ♥ du moment :

Photographie : DeviantART, encore et toujours!

Mode : Lookbook, j’avais déjà jeté un coup d’oeil sur le site il y a quelques mois, quand une de mes amies Facebook en avait posté le lien, mais je ne m’y étais jamais vraiment attardée. Là ça fait une semaine ou deux que j’y suis inscrite et j’en suis COMPLÈTEMENT GAGA.

Déco : Desire to inspire, découvert il y a quelques minutes à peine, c’est d’ailleurs ce qui m’a inspiré cet article. Il s’agit d’un blog sur lequel deux femmes (une Canadienne et une Australienne) postent leurs dernières trouvailles en matière de décoration intérieure. C’est GÉNIALISSIME.

Musique : Red – End of Silence & Kirk Franklin – Hello Fear, deux CD découverts et téléchargés hier soir.

Lecture : Tom Rachman – Les Imperfectionnistes & Encyclopédie du Voyage Gallimard – Chemins de Saint-Jacques

J’écoute.

22.

7 Fév

Un petit questionnaire que j’ai trouvé ici. Le principe est simple : répondre par un titre de livre.

Décris-toi : La fille qui rêvait d’un bidon d’essence et d’une allumette, Stieg Larsson

Comment te sens-tu : Je voudrais qu’on m’efface, Anaïs Barbeau-Lavalette

Décris là où tu vis actuellement : Inconnu à cette adresse, Kressmann Taylor

Si tu pouvais aller n’importe où, où irais-tu : La maison des temps rompus, Pascale Quiviger

Ton moyen de transport préféré : Cinq semaines en ballon, Jules Verne

Ton/ta meilleur(e) ami(e) est : Mlle Liberté, Alexandre Jardin

Toi et tes ami(e)s, vous êtes : Les pilliers de la terre, Ken Follet

Comment est le temps : Rien de grave, Justine Lévy

Ton moment préféré dans la journée : Les morsures de l’aube, Tonino Benacquista

Qu’est ce que la vie pour toi : Je croyais qu’il suffisait d’aimer, Jacques Salomé

Ta peur : Antéchrista, Amélie Nothomb

Quel est le meilleur conseil que tu as à donner : Pars vite et reviens tard, Fred Vargas

Pensée du jour : Tom est mort, Marie Darrieussecq

Comment aimerais-tu mourir : Quand j’avais 5 ans, je m’ai tué, Howard Buten

La condition actuelle de ton âme : Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part, Anna Gavalda

J’écoute.

%d blogueurs aiment cette page :