Tag Archives: Photographie

157.

20 Avr

Un samedi après-midi tranquille en banlieue de Madrid, les fenêtres grandes ouvertes, le soleil plein la tête. Voilà plus de trois mois que je suis arrivée ici par une froide journée d’hiver. Maintenant le printemps est arrivé et je m’apprête à rentrer en France auprès de mon amoureux.

Bien des choses ont changé; moi-même, j’ai changé. Chaque expérience que j’ai vécue depuis mon départ du Québec ce fameux 7 février 2012 a eu une certaine incidence sur ma vie et la personne que j’ai choisi d’être. J’ai eu de bons et de mauvais moments. De bonnes et de mauvaises décisions. J’ai fait mille projets que j’ai réinventés un million de fois. Là-dessus, il y en a peut-être 4-5 que j’ai réalisé. C’est peu, mais j’en suis fière.

J’essaye tant bien que mal de sortir de ma petite carapace, de m’extérioriser et de profiter de la vie. J’ai commencé à faire du sport, je me suis mise à la course à pied (près de 200 km en 2 mois!) et je fais tout ce qui est en mon pouvoir pour être bien dans mon corps et dans ma tête. J’essaye de diminuer les quantités d’alcool que j’ingurgite (déjà, le simple fait de quitter Madrid devrait aider à ce niveau), ça ne me réussie définitivement pas. Je me rends compte que je peux apprécier une soirée sans être bourrée, et même si ça peut paraître ridicule, pour moi c’est un énorme changement.

Lire la suite

Publicités

154.

1 Jan

On commence l’année du bon pied avec plein de bonne volonté et de nouvelles résolutions (dont on abandonnera probablement plus de la moitié dans les prochains jours). Belle petite soirée hier, à cuisiner et à déguster une toute première recette du livre de cuisine bio que j’ai reçu pour Noël. Une excellente ratatouille qui a embaumé la cuisine toute la soirée. Et puis cet après-midi, petit tour en amoureux au Lac de Maine en crue et au parc Balzac inondé pour prendre de belles photos.  Bientôt 1 ans que j’ai quitté le Québec, officiellement le retour est prévu pour cet été. On va tâcher de passer une belle moitié d’année ici!

006_2014_2029_2044_2067_2

135.

9 Avr

J’lis ce site-là, pis j’capote.

(Dans deux semaines, je vais passer une semaine avec un dragon à Tours. On va passer notre temps à s’inventer un voyage fou-fou-fou pour cet été.)

(Demain je vais savoir si je suis acceptée au cégep du Vieux en photo. Je sais pas ce que je veux.)

130.

10 Mar

J’ai besoin de changer d’air, je crois. Ça ne me ferait pas de peine de partir, vendredi. Il y a des endroits où on se sent immédiatement chez soi, et d’autres où on a l’impression de ne pas être à sa place.

Los Angeles, je n’y suis pas restée, je n’en ai vu que l’aéroport, quelques palmiers et le stationnement de la compagnie de location de voitures. La température était parfaite, ni trop froide, ni trop chaude. Sur le coup, ça m’a fait penser à la Floride (à cause de la chaleur et des palmiers, n’allez pas chercher plus loin, ça fait des années que je ne suis pas allée en Floride).

Then I fell in love with Torrance. J’avais une petite suite dans un genre de hôtel/motel pour séjour de longue durée (je me suis rendue compte qu’il y a des gens qui vivent là à l’année!), j’étais à 5-10 minutes de marche d’un gigantesque centre commercial, il y avait l’océan pas loin, il faisait beau, je découvrais le coin, je profitais de la piscine et du spa tous les jours…

Hier j’ai fait mes valises et je me suis installée à Anaheim. Pour ceux qui ne sont pas trop au courant, c’est là où il y a Disneyland. Je suis dans un genre d’hôtel un peu chic où tout le monde est habillée une coche trop officiel, le genre de place où il faut que tu te sèches et que tu te rhabilles sur le bord de la piscine, avant de monter à ta chambre, parce que ça se fait teeellement pas de garder son maillot pis de juste s’enrouler dans une serviette pour monter au 7e étage. Et puis Disney… je ne sais pas si c’est parce que je suis habituée à celui en Floride (j’y suis quand même allée 3 fois) qui est immensément plus grand, plus wow, plus etc. ou si c’est simplement que j’ai vieilli, mais je n’ai pas ressenti la magie… Tsé quand c’est rendu que je m’amuse plus à me promener dans la (gigantesque) boutique Disney à reconnaître de quel film provient la chanson qu’ils passent aux speakers que dans le parc en tant que tel… M’enfin, j’y retourne lundi, on verra bien…

Je me suis remise à penser un peu trop, hier. À propos de la photographie, de mes études (cégep ou NYIP?), de mes projets pour la prochaine année scolaire (études au Québec? travail au Québec? travail en Europe? au pair en Europe? travail en Californie? ou quelque chose de totalement différent?..). Je ne pourrai pas m’empêcher de continuer à me questionner et à errer dans la vie avec un gros point d’interrogation au-dessus de ma tête, mais pour l’instant j’ai décidé de ne prendre aucune décision tant que je n’aurai pas reçu la réponse à me demande d’admission en photographie au Vieux, qui devrait arriver le 10 avril. Soit dans 1 mois. Ouais. Ça fait long à attendre. Officiellement, je suppose que si je suis admise au Vieux je vais retourner à ma vie bien rangée dans le 450, ne serait-ce que pour autant. Si je ne suis pas acceptée, il me restera toujours Matane, mais plus j’y pense, plus je me dis que – me connaissant – je n’irai pas. Le programme a l’air génial, je tripperai à vivre sur le bord du fleuve, etc., mais ça me rend folle de penser qu’avec le même montant (parce que le cégep + le logement + la bouffe + le fait de devoir me trouver une nouvelle job + etc.) je pourrais aller passer un an en Europe, voire plus. Donc, je recommence : si je ne suis pas acceptée, alors je déciderai lequel de mes projets fous je réalise. D’ici là, j’essaye de ne pas trop m’en faire avec ça…

P.S. La Californie fait du bien à mon cycle de sommeil. J’ai passé la dernière semaine en Saskatchewan à m’endormir à pas d’heure, après avoir tourné mille fois dans mon lit, avec musique, sans musique, avec couverture, sans couverture, etc. Mais ça fait une semaine que je suis ici, et je n’ai jamais aussi bien dormi! *joie dans mon coeur*

127.

28 Fév

J’écris des cartes postales, aussi.

119.

13 Fév

I think I could do that all my life. Just go somewhere for a couple of months, then leave for another place. Matthew told me « It’s probably hard for you to get used to all these new things : new landscapes, new house, new people… » But no. Not at all. Tomorrow I’ll be there since one week, and it’s like if I’ve always been living here. Everything is so natural, so perfect… For the first time since… I don’t know when, but a long time ago, I have absolutly no worries. I feel home. I took the right decision.

118.

9 Fév

This is where I’m going to stay for a time.

%d blogueurs aiment cette page :