Tag Archives: Québec

167.

24 Fév

En train de répondre à un sondage LégerMarketing qui pose des questions sur ce que je pense de ce que le gouvernement fait en ce moment. Je réponds non aux questions du genre « êtes-vous d’accord avec les décisions », « pensez-vous qu’on aille dans la bonne direction », etc.

Je tombe sur cette question-là : « Seriez-vous davantage en accord avec les décisions gouvernementales si vous saviez qu’elles étaient fondées sur des résultats de recherches scientifiques ? » TAYEULETAYEULETAYEULE.

Pis après ils commencent à demander, « selon vous à quoi sert la recherche universitaire », pis tu le vois dans les choix de réponses qu’ils essayent de faire dévier ta pensée. Question suivante? « Faites-vous confiances aux scientifiques québécois? » Genre « tu peux pas dire que tu es contre les arguments du gouvernement par rapport à l’université, parce que c’est comme si tu disais que tu étais contre  la recherche universitaire et contre nos scientifiques! »

Lire la suite

Publicités

150.

3 Déc

J’suis pas très efficace, ces jours-ci. Un rien me déconcentre et, comme la plupart du temps je bosse mon BAC sur mon ordi, mettons qu’il y a pas mal de sources de distraction.

Comme je vous le disais, j’ai finalement trouvé un petit boulot, un contrat de chargée de promotion pour une agence écolo/enviro/blablao qui commence demain. C’est juste une vingtaine d’heures réparties sur 2 semaines, mais c’est au moins ça. Pis peut-être que le fait que j’aie déjà bossé en France va m’aider à trouver autre chose après les Fêtes. (Parlant de Fêtes, vous êtes tous jaloux parce que j’ai un calendrier de l’Avent Kinder et pas vous.)

Sinon, je suis en train de me taper pratiquement toute la filmographie de Hayao Miyazaki et je capote tellement j’aime ça. J’avais déjà vu Le Voyage de Chihiro il y a quelques années, et c’est en écoutant Ponyo sur la falaise l’autre jour que ça m’a relancée. Depuis, j’ai regardé Le Château ambulant, Princesse Mononoké, Le Château dans le ciel et Nausicaä de la vallée du vent. Ils sont tous géniaux, tout simplement. À découvrir ou rédécouvrir!

Et puis la petite vie tranquille (ou pas) suit son cours. Mon copain et moi on a vraiment hâte d’avoir notre endroit à nous, mais pas le choix, il faut attendre à l’automne prochain, quand on sera au Québec. Les démarches à ce niveau-là sont hyper compliquées, mais on va y arriver. On en profite pour souffler un peu tant qu’on n’a pas encore à s’y mettre d’arrache-pied, donc d’ici à janvier. Ça me fait tout drôle de penser qu’on est déjà en décembre, alors qu’ici il fait un temps d’octobre québécois…

%d blogueurs aiment cette page :