Tag Archives: vie

171.

2 Mar

Look, she said. There’s something that adults call expectations, which means that we never get what we want and in fact we don’t get it because we want it. So the way it works is that if I really want Steve, if I want to marry him, then he runs away. If I don’t want him, then he’ll keep coming around and we won’t be able to get rid of him. And this will be even more true for you, because being a father is a much bigger thing than being a husband. So if you want Steve to be your father, he’ll run. But if you can just enjoy Steve because he’s fun, maybe he’ll stick around for a bit.

– Aquarium, David Vann

167.

24 Fév

En train de répondre à un sondage LégerMarketing qui pose des questions sur ce que je pense de ce que le gouvernement fait en ce moment. Je réponds non aux questions du genre « êtes-vous d’accord avec les décisions », « pensez-vous qu’on aille dans la bonne direction », etc.

Je tombe sur cette question-là : « Seriez-vous davantage en accord avec les décisions gouvernementales si vous saviez qu’elles étaient fondées sur des résultats de recherches scientifiques ? » TAYEULETAYEULETAYEULE.

Pis après ils commencent à demander, « selon vous à quoi sert la recherche universitaire », pis tu le vois dans les choix de réponses qu’ils essayent de faire dévier ta pensée. Question suivante? « Faites-vous confiances aux scientifiques québécois? » Genre « tu peux pas dire que tu es contre les arguments du gouvernement par rapport à l’université, parce que c’est comme si tu disais que tu étais contre  la recherche universitaire et contre nos scientifiques! »

Lire la suite

160.

14 Fév

réapprendre à écrire

à laisser les mots couler

le plus naturellement possible

 

j’ai désappris

la vie

 

comment pourrais-je

l’écrire

 

comment

espérer

 

comment espérer faire quoi que ce soit de beau

comment espérer faire quoi que ce soit de vrai

quand à l’intérieur, tout s’effondre

délabré

 

à l’intérieur, c’est sombre, c’est poussiéreux

je souffle de toutes mes forces

elle tourbillonne, puis se repose

la poussière

mais jamais ne s’en va

157.

20 Avr

Un samedi après-midi tranquille en banlieue de Madrid, les fenêtres grandes ouvertes, le soleil plein la tête. Voilà plus de trois mois que je suis arrivée ici par une froide journée d’hiver. Maintenant le printemps est arrivé et je m’apprête à rentrer en France auprès de mon amoureux.

Bien des choses ont changé; moi-même, j’ai changé. Chaque expérience que j’ai vécue depuis mon départ du Québec ce fameux 7 février 2012 a eu une certaine incidence sur ma vie et la personne que j’ai choisi d’être. J’ai eu de bons et de mauvais moments. De bonnes et de mauvaises décisions. J’ai fait mille projets que j’ai réinventés un million de fois. Là-dessus, il y en a peut-être 4-5 que j’ai réalisé. C’est peu, mais j’en suis fière.

J’essaye tant bien que mal de sortir de ma petite carapace, de m’extérioriser et de profiter de la vie. J’ai commencé à faire du sport, je me suis mise à la course à pied (près de 200 km en 2 mois!) et je fais tout ce qui est en mon pouvoir pour être bien dans mon corps et dans ma tête. J’essaye de diminuer les quantités d’alcool que j’ingurgite (déjà, le simple fait de quitter Madrid devrait aider à ce niveau), ça ne me réussie définitivement pas. Je me rends compte que je peux apprécier une soirée sans être bourrée, et même si ça peut paraître ridicule, pour moi c’est un énorme changement.

Lire la suite

156.

7 Fév

Voilà trois semaines que j’ai quitté la France pour cette aventure espagnole. Le temps passe mille fois plus vite que quand j’étais au pair dans l’Ouest canadien, c’est bon signe. Ma préparation pour le bac avance peu à peu, même si ces derniers temps j’ai une baisse de motivation. Les épreuves orales me font complètement flipper et ma mémoire est toujours aussi capricieuse. Je visite Madrid, je me suis inscrite à un cours de méditation donné par un jeune prof Irlandais dans le but de régulariser mon sommeil et de canaliser mon énergie, je rencontre d’autres au pair, je prévois des petits weekends à la découverte de l’Espagne. Doux quotidien, si on oublie les pertes de patience occasionnées par un certain petit homme très-très têtu. Mon espagnol ne s’améliore pas (en même temps, c’est pas comme s’il allait s’améliorer tout seul), mais mon anglais est de plus en plus fluide et je me surprends à aimer le parler.

Photos à venir…

155.

14 Jan

Changement de direction, encore un! Départ jeudi pour Madrid : on renouvelle l’expérience de fille au pair, mais en espagnol cette fois! La famille a l’air parfaite, les enfants adorables, le cadre merveilleux. Je vais enfin pouvoir me rendre utile (pas que je devenais folle, ces derniers mois à passer tout mon temps à bosser mon bac et à chercher du boulot, mais ça ressemble à ça) et puis briser la routine.

Seule ombre au tableau : c’est aussi synonyme de passer 4 mois sans mon copain. Alors que je suis revenue en Europe pour éviter de passer par la case « relation à distance », c’est un comble! Je crois que j’ai pris la bonne décision, reste à savoir si je vais réussir à vivre avec.

Donc au programme, ces prochaines semaines : photos de l’Espagne, racontage de vie et anecdotes à la pelletée!

154.

1 Jan

On commence l’année du bon pied avec plein de bonne volonté et de nouvelles résolutions (dont on abandonnera probablement plus de la moitié dans les prochains jours). Belle petite soirée hier, à cuisiner et à déguster une toute première recette du livre de cuisine bio que j’ai reçu pour Noël. Une excellente ratatouille qui a embaumé la cuisine toute la soirée. Et puis cet après-midi, petit tour en amoureux au Lac de Maine en crue et au parc Balzac inondé pour prendre de belles photos.  Bientôt 1 ans que j’ai quitté le Québec, officiellement le retour est prévu pour cet été. On va tâcher de passer une belle moitié d’année ici!

006_2014_2029_2044_2067_2

%d blogueurs aiment cette page :